Comment devenir maman a changé mes perspectives

par Jennifer Chamberlin

November 2018

photo-sophie_1.jpeg

Vous êtes une mère, redoutant le moment où il faudra retourner travailler après la naissance de votre bébé? Ou peut-être êtes-vous une mère au foyer dont les enfants sont maintenant à l’école et vous vous interrogez sur le retour au travail après quelques années d’arrêt?

Si oui, continuez votre lecture, car dans ce blog, en véritable source d’inspiration, Sophie le Brozec nous fait part de son expérience et explique comment le fait de devenir mère a changé ses perspectives et l’a aidé à construire sa propre entreprise.

« Avant de devenir maman, j’avais cette idée en tête qu’il fallait que j’arrive au top de ma carrière avant d’avoir mon premier enfant. J’étais convaincue qu’une fois que je serais mère, j’allais stagner dans ma vie professionnelle, voire même faire un pas en arrière.

C’était il y a 12 ans, et à la fin de 2006, je suis devenue une maman et j’ai réalisé à quel point cette théorie était absolument stupide.

En fait, non seulement c’était stupide mais c’était totalement le contraire de la réalité.

Vous voyez, ma carrière a vraiment décollé une fois que je suis devenue maman. Et c’est le cas pour beaucoup de femmes que je connais, particulièrement pour les entrepreneurs et les dirigeantes de petites entreprises.

J’ai eu mon premier enfant juste avant mes 31 ans, et jusque-là j’avais été salariée, travaillant dans plusieurs entreprises en France (je suis britannique mais je me suis installée en France après l’université).

Pourtant, c’est pendant ma grossesse que j’ai eu ce besoin urgent de créer ma propre entreprise. Ainsi - devant la peur de presque tout mon entourage - j’ai quitté mon super boulot à la fin de mon congé maternité et j’ai créé ma première entreprise avec mon mari.

Je me sentais soudainement invincible. Quelque part, porter, donner la vie et élever un petit être humain m’a donné l’impression que TOUT était possible. Et je ne suis définitivement pas la seule à éprouver ce sentiment.

Le seul problème à ce moment-là était que je ne connaissais que très peu le monde de l’entreprise, de l’entrepreneuriat, du networking et de toutes les mille et une choses qui aurait pu m’aider dans cette première entreprise.

En plus de tout cela, je n’avais aucun groupe, aucune personne pour me soutenir, personne à qui parler de tout ça. À l’exception d’un réseau de femmes qui organisait une rencontre mensuelle à laquelle je participais.

Les médias sociaux et les réseaux en ligne était dans leurs prémices et je ne connaissais PERSONNE dans le monde de l’entrepreneuriat.

Cerise sur le gâteau, on était en pleine crise économique ce qui nous a valu de devoir finalement fermer la société.

Cela doit paraître affreux - et c’était le cas à ce moment-là - mais j’ai appris tellement de ces premiers pas dans le monde de l’entreprise que je n’ai aucun regret.

Petit bon rapide de quelques années en avant où nous vivions à Londres, prêts à accueillir Bébé Numéro 2. Cette fois, lorsque j’ai créé ma propre entreprise, j’avais un énorme tas de livres, cours, documentaires, podcasts et autres.

Mais mieux que cela, j’avais mon réseau business! J’étais dans des groupes Facebook, j’avais des amis entrepreneurs sur Twitter, Facebook et Instagram.

J’avais des personnes avec qui je pouvais partager mes victoires et mes échecs. Des femmes qui comprenaient mon jonglage entre enfants et vie professionnelle. C’était un réseau de soutien de femmes dans le même esprit - venant du monde entier - qui connaissaient ce que je traversais, et qui avaient des conseils et des expériences à partager.

Ainsi, alors que mon regard sur mes capacités a changé considérablement en devenant une maman, être réellement capable de tout accomplir n’est venu qu’avec plusieurs années d’expériences, de leçons et avec une tribu derrière moi qui m’a soutenue.

S’il n’y a qu’un conseil que je vous donnerais, ce serait celui-là : entourez-vous de ce dont vous avez besoin. Ce sera certainement un groupe - en ligne et/ou hors ligne - car vous aurez besoin de ce réseau de soutien, peu importe à quel point vous êtes incroyable et performante. Et n’arrêtez jamais d’apprendre - lisez, suivez des formations, écoutez des podcasts, regardez des vidéos, puis mettez en pratique ce que vous apprenez.

Je vous laisse avec cette fabuleuse citation de Henry Ford:

“Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable- dans les deux cas, vous avez raison.”

À vous de jouer maintenant »

Biographie  

Sophie Le Brozec est une britannique bilingue, mariée à un français, maman de 2 enfants, résidant à l’Île Maurice après 12 ans en France et 5 ans à Londres. Sophie est la fondatrice de Life Reboot Camp, un programme de développement et changement personnel (www.SophieLeBrozec.com/camp), et elle anime un groupe Facebook gratuit, Happy Women Worldwide (https://www.facebook.com/groups/522562974842290) . Vous pouvez retrouver Sophie sur www.SophieLeBrozec.com et sur tous les médias sociaux sous le nom de “Sophie Le Brozec”.